Donner aux infirmières en sciences neurologiques les outils pour réussir

Offrir des formations aux spécialistes de la maladie de Parkinson et de domaines de soins de santé connexes est l’une des plus grandes priorités de la Société Parkinson Canada (SPC). C’est la raison pour laquelle la SPC est fière d’annoncer la tenue de son premier atelier de formation professionnelle destiné aux infirmières  en sciences neurologiques à l’occasion de la 45e AGA à Banff (Alberta) de l’Association canadienne des infirmières et infirmiers en sciences neurologiques, le 3 juin 2014.

Lucie Lachance, une infirmière clinicienne spécialisée en troubles du mouvement, à l’Hôpital neurologique de Montréal, Centre universitaire de santé McGill.

Lucie Lachance, une infirmière clinicienne spécialisée en troubles du mouvement, à l’Hôpital neurologique de Montréal, Centre universitaire de santé McGill.

L’atelier de deux heures sera offert par la présentatrice experte Lucie Lachance, une infirmière clinicienne spécialisée en troubles du mouvement, à l’Hôpital neurologique de Montréal, Centre universitaire de santé McGill. L’atelier aidera les infirmières à appliquer en pratique clinique les Lignes directrices canadiennes sur la maladie de Parkinson (LDCMP) dans la gestion de leurs patients atteints de la maladie de Parkinson.

Les sujets vont de l’apparition précoce de la maladie de Parkinson aux stades plus avancés de la maladie, l’accent étant placé sur les façons de mieux traiter et gérer les personnes atteintes de la maladie de Parkinson en fonction des recommandations formulées dans les LDCMP. L’atelier comportera des scénarios réalistes reposant sur des situations auxquelles les infirmières en sciences neurologiques pourraient être confrontées dans leurs activités quotidiennes. La formation porte sur la façon de composer avec les caractéristiques de la maladie et sur les interventions visant à aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson à maintenir une meilleure qualité de vie.

L’Association canadienne des infirmières et infirmiers en sciences neurologiques établit des normes de pratique et encourage la formation professionnelle continue et la recherche. Les membres collaborent avec des personnes, des familles, des équipes interdisciplinaires et des groupes pour prévenir la maladie et améliorer les résultats pour la santé des gens qui sont atteints ou à risque de troubles neurologiques, y compris la maladie de Parkinson.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Grace Ferrari, gestionnaire des programmes éducatifs à grace.ferrari@parkinson.ca.

Advertisements

0 Responses to “Donner aux infirmières en sciences neurologiques les outils pour réussir”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance 10809 1786 RR0001
Toute la documentation sur la maladie de Parkinson qui est contenue dans L’Actualité Parkinson / Parkinson Post a pour unique objet d’informer le lecteur. Elle ne doit pas servir à des fins de traitement. Certains articles particuliers expriment l’opinion de l’auteur et ne correspondent pas nécessairement à celle de la Société Parkinson Canada.
March 2014
M T W T F S S
« Feb   Aug »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

%d bloggers like this: