À la recherche de Parkinson

Où se trouve Parkinson?

Par Roger Buxton

ParkinsonTourist_1Nous savons tous que James Parkinson, apothicaire et chirurgien anglais, a publié An Essay on the Shaking Palsy en 1817, un essai dans lequel il a décrit les caractéristiques de la maladie qu’il appelait paralysis agitans. Alors, où se trouve la marque concrète de notre reconnaissance envers cet homme, un lieu permanent que l’on pourrait visiter pour rendre hommage à tout ce qu’il a accompli, non seulement dans le domaine médical mais aussi en ce qui a trait à la géologie, à la paléontologie et aux réformes sociales?

Une plaque indique l’emplacement de son domicile au 1, Hoxton Square, à Shoreditch, où il est né. Le personnel infirmier de l’hôpital St. Leonard a fait don d’une plaque commémorative en 1955, à l’église St. Leonard où il a été baptisé, marié et enterré. Plusieurs espèces de créatures qu’il a trouvées dans des fossiles portent son nom, et plus récemment son nom a été donné à une variété de tulipes.

Mais existe-t-il des lieux ou des entités géographiques nommés Parkinson, et dans l’affirmative, ont-ils été nommés en l’honneur de James? Notre quête consistera à répondre à ces questions.

Un assortiment de rues, d’avenues, d’allée, de promenades, de passages et d’approches au Royaume‑Uni porte le nom de Parkinson, mais l’origine de ces noms n’a jamais été explorée. Ces endroits ne sont pas particulièrement attrayants et il n’y a même pas de pub parmi eux!

Au Canada, la Colombie‑Britannique gagne le premier prix pour la région qui compte le plus d’entités nommées Parkinson. C’est à Kelowna et dans ses environs que l’on trouve le plus d’éléments : promenade Parkinson, voie Parkinson, allée Parkinson, chemin Parkinson, et parc récréatif Parkinson. Il est clair que vous devez savoir exactement quelle entité vous cherchez si vous souhaitez arriver à destination! Kelowna Ouest comporte un autre chemin Parkinson. Rendez‑vous à 70 km au nord et vous découvrirez le lac Parkinson et encore un autre chemin Parkinson.

La route la plus panoramique se trouve probablement sur l’île de Vancouver en Colombie‑Britannique. Prenez le chemin Parkinson (encore) en sortant de Port Renfrew vers Botany Bay dans le parc provincial Juan de Fuca. Marchez 10 kilomètres le long de la Juan de Fuca Marine Trail vers Parkinson Creek, puis le long du chemin d’accès au sentier de Parkinson Creek pour rejoindre le chemin de la Côte ouest.

Cependant, la plupart de ces entités ne sont pas nommées en l’honneur de James.

La plus grande entité physique nommée Parkinson au Canada est la petite agglomération de Parkinson en Ontario, avec un village du même nom. Il est situé à environ 15 kilomètres au nord du Iron Bridge, sur l’autoroute 17 entre Sudbury et Sault Ste Marie. Les terres ont été fait l’objet d’un levé géographique en 1879 et le village a probablement été nommé à ce moment-là mais l’origine du nom ne s’est pas transmise. Cette agglomération est principalement agricole et la population est d’environ 100 habitants. Les seuls éléments visuels qui vous permettent de savoir où vous êtes sont les panneaux indicateurs de l’agglomération sur les côtés des routes; sinon, vous devez demander aux vaches, mais celles‑ci sont plutôt silencieuses.

Parkinson Island et Parkinson Pothole sont aussi situés en Ontario, mais ni l’un ni l’autre lieu n’est nommé en l’honneur de James. De la même façon, ni le cimetière Parkinson près de Guelph ni l’école publique Centennial Parkinson à Orangeville ne sont nommés en l’honneur de James. Il y a des chemins nommés Parkinson dans sept villages en Ontario. Parky’s Store ne compte pas même si c’est tentant.

Ailleurs, les lieux portant ce nom sont plus rares : il y a le parc Parkinson au Québec, une rue résidentielle au Nouveau-Brunswick, un boulevard en Floride, et quelques endroits en Australie.

Je n’ai pas trouvé jusqu’à maintenant une seule entité dans le monde, nommée en l’honneur de James Parkinson. J’offre donc une bière à la première personne qui peut trouver une telle entité et décrire la provenance du nom! Encore mieux, que diriez-vous d’une caisse de bières à la première personne qui réussit à nommer officiellement une nouvelle entité au Canada? Ne vous contentez pas d’une misérable route urbaine ou d’une flaque dérisoire, trouvez un immense lac ou encore une montagne gigantesque mais sans nom, après tout, ce ne sont pas les lacs et les montagnes qui manquent! Quand vous aurez enfin trouvé un endroit digne du grand homme, plantez-y votre drapeau et donnez-y le nom de James Parkinson. Ensuite, pourquoi ne pas remplir tous les documents nécessaires pour rendre la chose officielle et l’annoncer au monde entier. Que la course commence! Je vous conseille de vous dépêcher avant que les recherches médicales n’envoient M. Parkinson aux oubliettes.

Nota : Roger Buxton est l’époux de Judy Hazlett, qui vit avec la maladie de Parkinson depuis plus de 30 ans. Il a occupé des postes dans des domaines techniques et de gestion dans les industries de l’aérospatiale et de l’environnement. Une version complète de cet article (en anglais), avec références et photographies, paraîtra dans la section Expressions de créativité dans le site Web de la Société Parkinson Canada à www.parkinson.ca.

Advertisements

0 Responses to “À la recherche de Parkinson”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance 10809 1786 RR0001
Toute la documentation sur la maladie de Parkinson qui est contenue dans L’Actualité Parkinson / Parkinson Post a pour unique objet d’informer le lecteur. Elle ne doit pas servir à des fins de traitement. Certains articles particuliers expriment l’opinion de l’auteur et ne correspondent pas nécessairement à celle de la Société Parkinson Canada.
June 2013
M T W T F S S
« Apr   Nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

%d bloggers like this: