Mes 31 années sous les soins du Dr Stanley Fahn

Judy Hazlett

Dr Stanley Fahn et Judy Hazlett. « Une fois que vous êtes le patient du Dr Fahn, vous ne voulez pas changer de médecin. Vous savez que vous pouvez compter sur lui. »

J’ai eu la chance de connaître le Dr Fahn, qui est un médecin compatissant et qui m’a toujours traitée avec respect et compréhension. Le Dr Fahn m’a diagnostiqué la maladie de Parkinson il y a de cela presque 31 ans aujourd’hui; nous nous connaissons donc depuis longtemps. Même lorsque mes comportements liés au Parkinson sont devenus bizarres, le Dr Fahn est toujours demeuré calme et imperturbable.

Par exemple, je me souviens qu’un jour où un résident qui n’était pas très confortable face à mes mouvements violents dus à la dyskinésie m’examinait, le Dr Fahn est entré et a dit calmement : « Vous bougez beaucoup aujourd’hui ». En s’adressant à moi en tant que personne plutôt que de s’occuper seulement de ma maladie, il m’a mis à l’aise. J’ai été capable de relaxer et de me confier à lui pour obtenir les soins dont j’avais besoin.

Un autre jour, je me trouvais sous une table, immobile et le Dr Fahn est entré dans la pièce, m’a regardée et s’est agenouillé à côté de moi. Cela m’a surpris, et il s’est alors adressé à moi. J’en ai conclu que le Dr Fahn est un homme très humain.

Le Dr Fahn a consacré sa carrière à améliorer le sort des gens qui vivent avec cette maladie débilitante. Il a mis d’innombrables heures à observer les patients et s’est dévoué à les soigner avec compassion. Sa participation aux frontières de la recherche a permis de renforcer la validité de ses conseils.

De mon point de vue, le Dr Fahn semblait disposer de tout le temps nécessaire pour s’occuper de moi. Il se montrait extrêmement curieux de ma santé et des changements dans mon état. En tant que scientifique, il a toujours insisté pour que l’information soit recueillie de façon uniforme et dans le format approprié. Il me demandait comment je me portais, ainsi que Roger, mon mari. Il m’a encouragé à poursuivre les activités que j’aime le plus longtemps possible.

Il a toujours dévoilé avec franchise les difficultés qui m’attendaient; cependant, il me donnait généralement espoir que la guérison est possible ou du moins, qu’un nouveau traitement sera bientôt disponible. Il a fait part d’idées qui prennent forme et des progrès qui sont réalisés dans la recherche et parle des patients qui se portent bien.

Je suis toujours repartie de mes rendez-vous avec le Dr Fahn avec un sentiment d’encouragement et un nouvel espoir. Un jour alors que je bougeais très lentement et étais incapable de marcher, il m’a demandé si j’aimerais courir. J’ai répondu par l’affirmative. Je suis allée courir dans le corridor et je suis revenue vers lui. Il m’a demandé : « comment avez-vous trouvé cela ? ». J’ai fait peur à tout le monde dans la salle d’attente en répondant d’une voix retentissante : « Merveilleux ». Avec une lueur dans le regard, il m’a fait un grand sourire. Par dessus tout, il avait compris mon besoin de bouger.

Le Dr Fahn a été un partenaire remarquable et m’a fourni du soutien pour relever les défis que m’a lancés la maladie de Parkinson. Il a radicalement amélioré ma qualité de vie. Merci Dr Fahn.

Advertisements

0 Responses to “Mes 31 années sous les soins du Dr Stanley Fahn”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance 10809 1786 RR0001
Toute la documentation sur la maladie de Parkinson qui est contenue dans L’Actualité Parkinson / Parkinson Post a pour unique objet d’informer le lecteur. Elle ne doit pas servir à des fins de traitement. Certains articles particuliers expriment l’opinion de l’auteur et ne correspondent pas nécessairement à celle de la Société Parkinson Canada.
June 2011
M T W T F S S
« Apr   Sep »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

%d bloggers like this: