Parler de la maladie de Parkinson à son employeur

Si vous travaillez et que vous êtes atteint de la maladie de Parkinson, vous devrez probablement faire face au dilemme qui consiste à révéler ou non votre état de santé. Cette décision personnelle varie en fonction de votre situation. Si la sécurité du lieu de travail pose un problème ou si vous devez demander à votre employeur de modifier certains aspects de votre travail afin de vous permettre de remplir vos tâches, vous prendrez peut-être la décision d’en parler sans délai. Sinon, vous pouvez attendre. En prenant votre décision, vous devez tenir compte de l’impact qu’une telle révélation aura sur vos objectifs immédiats et à long terme. Quelle que soit votre décision, vous devez être aussi à l’aise que possible à l’égard de celle-ci.

Raisons de révéler votre état de santé :
• pour la tranquillité d’esprit
• par mesure de précaution
• pour demander des aménagements au travail afin de répondre à vos besoins particuliers
• pour montrer que la maladie de Parkinson ne nuit pas à votre capacité de remplir vos tâches

Raisons de ne pas révéler votre état de santé :
• vous avez peur de la discrimination ou des stigmates
• vous avez peur que votre employeur prête davantage attention à votre maladie qu’à votre rendement professionnel
• vous n’avez pas besoin d’aménagements spéciaux pour remplir vos tâches
• pour préserver la confidentialité

Vos droits
Vous n’êtes pas tenu en vertu de la loi de révéler votre état de santé à votre employeur à condition que vous soyez en mesure de remplir vos tâches de façon appropriée.

Aménagements
Si vous avez besoin d’aménagements spéciaux à votre travail (des changements qui vous permettront de remplir vos tâches), vous devrez révéler à votre employeur que vous souffrez d’un handicap et décrire vos limites dans l’accomplissement de votre travail. Il est préférable de faire une telle révélation avant qu’une crise ne survienne, de préférence lorsque vous n’êtes pas stressé.

Votre employeur peut vous demander une lettre de votre médecin qui confirme la nécessité d’arrangements spéciaux et qui fournit des précisions sur les aménagements appropriés. Votre médecin doit fournir uniquement les renseignements médicaux dont votre employeur a besoin pour vous aider à obtenir les aménagements spéciaux.

Dans la mesure où votre employeur est au courant de votre handicap ou de votre état de santé et qu’il comprend vos besoins, vous employeur est tenu en vertu de la loi de faire de tels arrangements.

À qui dois-je parler
Si vous demandez des aménagements spéciaux, vous devez parler de votre situation à votre employeur. Dans un tel contexte, vous avez le droit de discuter avec votre employeur de la quantité de renseignements qui doit être partagée, le cas échéant, au sujet de votre handicap avec vos collègues.

Sinon, vous décidez vous-même à qui vous désirez parler. Vous préférez peut-être que seul un nombre restreint de collègues ou encore que tous vos collègues soient au courant. Rappelez-vous que d’autres peuvent remarquer vos symptômes et tirer des conclusions erronées. Révéler son état de santé peut être une façon de reprendre le contrôle de la situation.

Ce que je dois dire
Déterminez la quantité de renseignements que vous êtes prêt à révéler, qu’il s’agisse du diagnostic réel ou simplement des symptômes visibles ou qui ont un impact sur votre travail.

Entretien avec votre employeur
• Élaborez un plan. Prévoyez les inquiétudes que votre employeur pourrait avoir et soyez prêt à y faire face.
• Mentionnez la raison pour laquelle vous avez décidé de révéler votre handicap ou votre état de santé.
• Soyez positif. Mettez l’accent sur vos compétences et vos qualifications et non sur vos limites.
• Si vous demandez des aménagements au travail, mentionnez uniquement les symptômes qui peuvent nuire à votre travail.
• Précisez et expliquez le type d’aménagement au travail dont vous avez besoin.
• Discutez des options possibles, comme une technologie/un équipement adapté ou un horaire flexible.
• Consultez, au besoin, un conseiller juridique afin de mieux comprendre vos droits et vos obligations.

Lisez l’article Employment Issues pour obtenir plus de plus amples renseignements et des stratégies sur la maladie de Parkinson et le travail.

*Article adapté à partir des renseignements fournis par la Société Parkinson de la Colombie-Britannique avec la collaboration du cabinet d’avocats Blake, Cassels & Graydon LLP (PDF)

Advertisements

Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance 10809 1786 RR0001
Toute la documentation sur la maladie de Parkinson qui est contenue dans L’Actualité Parkinson / Parkinson Post a pour unique objet d’informer le lecteur. Elle ne doit pas servir à des fins de traitement. Certains articles particuliers expriment l’opinion de l’auteur et ne correspondent pas nécessairement à celle de la Société Parkinson Canada.
June 2010
M T W T F S S
« Apr   Dec »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

%d bloggers like this: