Conférence Donald Calne

Un neuroscientifique de renommée internationale souligne les progrès réalisés dans la lutte contre la maladie de Parkinson

Dr. Stoessl and Dr. LangstonLe Dr J. William Langston, fondateur, PDG et directeur scientifique du Parkinson’s Institute de Sunnyvale, en Californie, a pris la parole à Calgary, dans une salle de réception bondée, le vendredi 9 janvier, dans le cadre des Conférences Donald Calne 2008 présentées par la Société Parkinson Canada et la Société Parkinson du sud de l’Alberta, et parrainées par Solvay Pharma. Le Dr Langston a fait part des progrès réalisés à plus de 120 personnes, notamment les participants de la réunion de l’Alliance pour la recherche.

Plus tôt dans la journée, Dr Langston a présenté une séance scientifique à l’Hôpital Foothills, où il a parlé des progrès les plus récents sur les cellules souches au Japon. Les chercheurs utilisent des échantillons de peau pour générer des cellules souches qui pourraient un jour mener à la réversibilité de la maladie de Parkinson.

Nos remerciements à John Petryshen et à son équipe extraordinaire – membres du personnel et bénévoles – de la Société Parkinson du sud de l’Alberta pour avoir contribué au succès de cet événement.

Points saillants de la conférence

Progrès réalisés dans la lutte contre la maladie de Parkinson

•    La maladie de Parkinson est vraisemblablement une maladie de repliement des protéines comme le sont la SLA, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Huntington.

Les chercheurs savent maintenant que, dans la maladie de Parkinson, la protéine a-synucléine devient toxique et détruit les cellules lorsqu’elle ne plie pas correctement. « Cette découverte représente un changement majeur dans la façon de voir la maladie de Parkinson et fait du repliement des protéines une cible thérapeutique importante », explique le Dr Langston.

•    La maladie de Parkinson pourrait commencer dans le bulbe olfactif

Le Dr Langston souligne que la perte de l’odorat peut se produire longtemps avant l’apparition d’autres symptômes, faisant du bulbe olfactif, qui régit le sens de l’odorat, une cible principale pour la recherche. « Indépendamment du nombre de personnes à contracter la maladie de Parkinson, la maladie commence habituellement par la perte de l’odorat, mais seulement 60 % d’entre eux se rendent compte du problème. »

•    Les facteurs environnementaux jouent un rôle important dans la maladie de Parkinson

Le Dr Langston cite de nombreuses études qui démontrent un lien entre l’utilisation de pesticides et d’herbicides et la maladie de Parkinson.

Une cinquantaine d’études publiées révèlent une relation inverse entre la maladie de Parkinson et le tabagisme, selon le Dr Langston. « Si vous fumez depuis l’adolescence, vous risquez beaucoup moins de contracter la maladie de Parkinson ». Cependant, comme la fumée de cigarette contient 4000 composés chimiques, il est difficile de trouver lequel nous intéresse dans ce cas-ci.

La consommation de café semble également réduire les risques de contracter la maladie de Parkinson.

•    La génétique charge le fusil, mais c’est l’environnement qui appuie sur la détente.

Le Dr Langston parle du vieux débat opposant la génétique à l’environnement, et il rappelle les études de jumeaux identiques et fraternels qui démontrent le rôle de l’environnement. « La génétique charge le fusil, mais c’est l’environnement qui appuie sur la détente », avance-t-il.

Nouvelles techniques de collecte de données de recherche

Le Dr Langston parle de l’utilisation d’Internet pour recueillir des données de recherche et donne l’exemple de 23andMe, l’entreprise à qui Time Magazine a décerné le prix de l’invention no 1 de l’année. 23andMe entreprend un projet sur le génome où une personne peut « cracher dans une tasse » qu’elle fait parvenir à un lieu central pour recevoir, six semaines plus tard, un génome personnalisé qui retrace son patrimoine héréditaire, renseigne sur l’origine de ses ancêtres et peut prédire si elle pourra un jour devenir sprinter olympique. Le projet permettra aussi de prévoir si la personne risque d’être atteinte de diabète de type 2 ou d’autres maladies. Cette étude permet de rassembler une quantité énorme d’information sur la population et pourrait changer l’avenir de la recherche.

Nouveau registre sur la maladie de Parkinson en Californie

La Californie a récemment adopté une loi qui obligera le signalement de tous les cas de maladie de Parkinson dans l’État de la Californie. D’après le Dr Langston, cette loi était attendue par les patients et les médecins.

Couverture médiatique

Au cours de la journée, le Dr Langston a accordé des entrevues à la radio, la télévision et la presse écrite :

•    Breakfast Television, CITY TV, 7 h 07. Six minutes avec Dave et Kathy –
Regardez Vidéo
•    AM 660, Rogers. Dix minutes avec Aaron Burnett
•    The Medical Post
•    CBC Radio – Wild Rose Country – 13 h 07 à 13 h 15. The fight against Parkinson’s disease avec l’animatrice Donna McCelligott,
•    The Calgary Herald

Sortie prochaine d’un DVD

La conférence Donald Calne a été enregistrée et sera bientôt en vente sur le site www.parkinson.ca.

Advertisements

Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance 10809 1786 RR0001
Toute la documentation sur la maladie de Parkinson qui est contenue dans L’Actualité Parkinson / Parkinson Post a pour unique objet d’informer le lecteur. Elle ne doit pas servir à des fins de traitement. Certains articles particuliers expriment l’opinion de l’auteur et ne correspondent pas nécessairement à celle de la Société Parkinson Canada.
February 2009
M T W T F S S
« Dec   Apr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

%d bloggers like this: